Grenoble Avant

Grenoble Avant collabore avec l’artiste Docteur Paper pour célébrer ses 5 ans de création

Grenoble, le 27 Octobre 2020 – Lancé fin 2015, Grenoble Avant fête cette année les cinq ans d’existence de son exposition numérique de rephotographies sur l’agglomération Grenobloise des années 1900. À cette occasion, Grenoble Avant s’est associé à l’artiste Docteur Paper afin de réaliser une affiche, reprenant les caractéristiques de Grenoble à « La Belle Époque ».

Dans ce contexte, Jeremy Lafranceschina, créateur du projet Grenoble Avant, revient cinq ans en arrière, sur les débuts de l’exposition : « Amoureux nostalgique de ma ville, j’ai commencé par passion avec la volonté de partager une formidable collection familiale de cartes postales anciennes et j’ai vu peu à peu grandir un intérêt autour de mon projet » en précisant « nous ne nous attendions pas à ce que cela prenne autant d’ampleur, nous avons eu rapidement de nombreuses retombées dans les médias et connu un véritable engouement sur Facebook avec plus de 2500 abonnés sur notre fan page ».

Pour célébrer, ces cinq années d’existence, mais également remercier les amoureux du projet, Grenoble Avant a décidé de collaborer avec l’artiste Jérôme Baillet alias Docteur Paper connu pour ses illustrations détaillées, dans la réalisation d’une affiche originale, représentant Grenoble 1900.

Jérôme, également amateur d’histoire et d’architecture, précise « ce projet m’a plus dès le début, c’était un véritable challenge d’essayer de redonner vie à cette époque avec ces architectures si particulières, et c’était à la fois super intéressant et amusant de se plonger dans toutes ces anciennes cartes postales pour y dénicher tous ces petits détails qui donne à cette illustration à la fois une portée authentique, historique et ludique » et ajoute que « la création de cette affiche détaillée et très graphique, correspondait totalement à ma démarche artistique minutieuse, à la manière d’un artisan ». En effet, Docteur Paper est un véritable décorateur du papier, qui développe sur chacune de ses oeuvres un sens aigu du détail le poussant souvent à réaliser ses finitions sous la lentille d’une loupe. Egalement perfectionniste et engagé depuis toujours dans la sauvegarde du patrimoine historique Isèrois, Jeremy, a voulu faire « un clin d’oeil aux enseignes iconiques du passé, tels que les liqueurs Chartreuse, les Galeries Lafayette, laChocolaterie Bonnat ou encore des bâtiments phares, comme les Halles Sainte-Claire, l’Imprimerie Générale ou l’hôtel de l’Europe, plus vieil hôtel de la capitale des Alpes ».

Tags
Grenoble, Grenoble Avant
Liste de souhaits 0